Chic un Krumchy

Hier j’ai préparé du gianduja noisettes 😋😋😋 avec un objectif précis : préparer un truc top gourmand pour mon premier déjeuner de copines depuis bien longtemps. Et pour la meilleure team de copines du monde, il fallait un truc qui déchire : j’ai nommé les Krumchy gianduja noisettes de Christophe Michalak. C’est l’association de sablé, de caramel tendre, de gianduja (ou de chocolat au lait), le tout décoré d’éclats de noisettes ….

Et bien le résultat est à la hauteur de mes espérances 😱 : ces petites bouchées sont une véritable tuerie gourmande (comme souvent les recettes du Chef Michalak 😊).

Heureusement pour ne pas perdre pied face à cette gourmandise, j’ai préparé des mini bouchées : il est toujours possible de n’en manger qu’une (enfin, en théorie 😂). Bon, j’avoue, il y en avait 48 ce matin et il en reste 4 ce soir 🤣.

Comme souvent, vous pouvez vous faciliter la tâche si vous manquez de temps ou de confiance en vous : vous pouvez utiliser du caramel beurre salé du commerce et vous pouvez remplacer le gianduja par chocolat au lait (si possible du chocolat de couverture moins sucré que le chocolat au lait à grignoter) ou par du gianduja déjà tout fait également.

J’ai utilisé le moule 48 empreintes petits fours Demarle mais vous pouvez aussi utiliser un moule à mini-muffins (dans ce cas, vous ferez 24 Krumchy environ). Si vous souhaitez utiliser du gianduja maison, pensez à le préparer la veille 😉.

J’ai trop goûté de gianduja avant de faire mes Krumchy 🤣… je n’en avais donc plus suffisamment pour compléter toutes les empreintes. J’ai donc utilisé un mélange chocolat au lait/chocolat noir pour les derniers. Le résultat est plus croquant après cristallisation (et moins sucré), certaines de mes goûteuses ont préféré cette version 🤷🏻‍♀️. À vous de voir ce que vous préférez 😉.

Matériel utilisé :
Robot pâtissier Kenwood (facultatif)
Moule 48 empreintes petits fours Guy Demarle (chaque empreinte a un diamètre de 3,7 cm et une profondeur de 1,5 cm)

Ingrédients :

Pâte sablée :
120 g de farine
70 g de sucre en poudre
90 g de beurre
3 g de levure
2 jaunes d’œufs
1 pincée de fleur de sel

Caramel tendre :
200 g de sucre en poudre
130 g de crème liquide
50 g de beurre demi-sel

250 g de gianduja (pour la recette : clic)
QS de noisettes torréfiées

Préparation :

Commencez par préparer le caramel :

  • Versez 1/3 du sucre dans une casserole en inox (assez grande pour ne pas avoir une couche épaisse de sucre) et faites chauffer à feu doux. Surtout, on ne remue pas avec une spatule (sinon le sucre risque de cristalliser) !!! Quand le premier tiers du sucre est fondu, ajouter le deuxième tiers puis le dernier tiers.
  • En même temps, faites chauffer à feu doux la crème dans une petite casserole.
  • Quand le caramel a une belle couleur ambrée, hors du feu, ajoutez le beurre en une fois pour le « décuire ».
  • Ajoutez ensuite la crème liquide bien chaude, mélangez et remettez sur feu doux. Remettez sur le feu et mélangez sans vous arrêter pendant 3-4 minutes. S’il reste quelques cristaux de caramel dur, n’hésitez pas à chinoiser le caramel.
  • Versez-le dans une poche sans douille et laissez-le refroidir, le temps de préparer la base sablée des Krumchy.

Pendant que le caramel refroidit, faites la pâte sablée :

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à les faire blanchir.
  • Ajoutez ensuite le beurre pommade tout en fouettant.
  • Tamisez ensemble la farine et la levure et ajoutez-les ainsi que la fleur de sel au mélange précédent. Mélangez à la spatule jusqu’à ce que le mélange soit homogène mais n’insistez pas trop.
  • Posez le moule à petits fours sur une plaque à pâtisserie et répartissez la pâte dans les 48 empreintes : j’ai mis environ 6 g de pâte par empreinte. J’ai fait des petites boules que j’ai un peu aplaties avec les doigts.
  • Enfournez pour une douzaine de minutes : les sablés doivent être bien dorés.
  • À la sortie du four, ne démoulez surtout pas et avec une cuillère parisienne, creusez chaque sablé (faites ça tout de suite sinon les sablés durcissent et vous ne pourrez plus les creuser 😉).
  • Reprenez la poche à douille qui contient le caramel, coupez l’extrémité de la poche (pour avoir un petit trou) et versez un peu de caramel dans chaque cavité. Réservez au frais pour faire légèrement durcir le caramel.

C’est le moment de passer au montage final :

  • Faites fondre le gianduja au bain-marie : ça fond très vite, faites attention de ne pas trop chauffer.
  • Complétez chaque empreinte du moule avec du gianduja. Tapez votre plaque sur le plan de travail pour le répartir uniformément dans les empreintes.
  • Ajoutez quelques fragments de noisettes torréfiées dans chaque empreinte et réservez au frigo le temps que le gianduja durcisse.

Voilà quelques photos des différentes étapes :

Bon appétit 😋 !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. OMG !!!! comme ça donne trop envie !!! elles ont trop de la chance les copines…euh je garde la recette sous le coude.. bisous

    Aimé par 1 personne

    1. flopatisse dit :

      Oui c’est la best team de copines du monde 🥰🥰 !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s